L’avènement des réseaux sociaux a amené des changements de pratiques dans les institutions culturelles. Nombreux collaborateurs sont devenus producteurs et diffuseurs de savoirs. Cependant les pratiques ne sont pas toujours standardisées alors que les réseaux sociaux génèrent des statistiques intéressantes à exploiter pour les institutions.

La demande actuelle est claire : il faut paramétrer l’expérience de l’utilisateur alors que l’analyse des statistiques est encore peu pratiquée.

Les institutions ont souvent des attentes peu réalistes face aux réseaux sociaux et se trompent souvent d’objectifs. Une présence sur les réseaux sociaux ne suffit pas pour augmenter la visibilité ou la fréquentation des institutions.

Quelques conseils afin d’utiliser les réseaux sociaux correctement :

- Reconnaître et engager du personnel professionnel tel un Community manager.

- Inciter les collaborateurs à utiliser les réseaux pour leur activité professionnelle, mettre en place une stratégie éditoriale qui se base sur des comptes professionnels.

- Le personnel qui contribue à la divulgation de contenu doit être formé par un community manager.

- Obtenir le soutien de la direction afin de développer une stratégie numérique.

- A chaque étape de la stratégie numérique, identifier et communiquer à l’interne les compétences apprises.

- Nous avons une pyramide des âges qui tend à s’inverser et il ne faut pas sous-estimer les médiums d’affichage et print.

- Créer des contenus pour un public-cible, connaître ses publics en ligne, les mobiliser, apprendre à collecter et analyser les statistiques.

- Créer un processus itératif qui permet d’apprendre, de tester et de progresser.

- Ne pas hésiter à utiliser des méthodes standard hors ligne afin de comprendre son environnement (questionnaires, interviews etc.), aller à la rencontre de ses visiteurs.

- Inclure au maximum le personnel de l’institution et pas seulement le département marketing.